La science piétine

Chercheurs, scientifiques, microbiologistes, changez vos techniques d'observation et intéressez-vous aux granulations moléculaires prétendues amorphes alors qu’elles sont animées d’un mouvement brownien témoignant de leur vitalité.

Elles sont vivantes et vitales : nous construisent, nous structurent, nous organisent, nous renouvellent, nous entretiennent.

Elles nous survivent : elles sont les poussières qui restent après notre putréfaction qu’elles activent (*).

(*) voilà ce que Pasteur n'a pas su expliquer et n'a jamais approfondi, voilà ce qui rend ses principes non démontrés et la science piétine en se basant sur ses principes. 

Et voilà ce qui rend les travaux considérables d'Antoine Béchamp plus que jamais incontournables :

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Hervé Albert (mercredi, 13 novembre 2019 01:52)

    D'après la vidéo de Jeanne Rousseau en 2009, Pasteur sur son lit de mort à troqué ses principes contre « le terrain qui est tout ». C'est un argument ça aussi …

  • #2

    Brigitte Fau (mercredi, 13 novembre 2019 09:50)

    Oui sans doute, d'autres le disent aussi mais il faudrait que je retrouve la source : sans doute un contemporain de Pasteur l'aurait mis dans un livre.
    Si vous avez la source, cela m'intéresse.