Le polymorphisme microbien

 Le Pr André Fougerousse a créé l'association BEVINKER pour défendre les travaux

d' Antoine BEchamp sur le polymorphisme des microbes,

de Louis Claude VINcent sur la bioélectronique,

de Louis KERvran sur les transmutations biologiques.

"La plus petite unité de vie n’est pas la cellule, mais les microzymas, éléments anatomiques majeurs (faciles à observer dans des conditions particulières);

Sous l’influence de la nature du milieu dans lequel ils se trouvent, les microzymas sont susceptibles de donner naissance soit à des bactéries, soit à des mycéliums, soit à des virus, et ces processus (observables au microscope) sont réversibles ! (polymorphisme de la matière vivante)

Les microbes et virus rencontrés dans de nombreuses maladies ne sont pas la cause de la maladie, mais ils sont produits par le terrain déséquilibré du malade, terrain momentanément favorable à leur développement." (*)

Bien entendu cette vision d'Antoine Béchamp démontrée par des travaux approfondis durant 30 ans (ci-dessous) remet en cause les dogmes de Pasteur jamais démontrés.

(*)extrait d'un article du Pr André Fougerousse

Les microzymas : Antoine Béchamp

Le livre d'Antoine Béchamp, ci-dessous, est passionnant, d'un point de vue scientifique et historique. A. Béchamp prend la peine d'expliquer les avancées scientifiques et recoupe les expériences de son époque. C'est un véritable exemple de démarche scientifique. Ses travaux (et ceux de son équipe) étalés sur 30 ans sont très aboutis et ne pourront être plus longtemps ignorés. Ils remettent en cause notre vision du "microbe" et de la maladie.

Les microzymas d'Antoine Béchamp sont appelés les "somatides" par Gaston Naessens.